Tour du globe des homologues de l’ARPP – sixième destination : la Hongrie !

L’ÖRT est l’organisme d’autorégulation professionnelle de la publicité en Hongrie. Nous avons rencontré Ildikó Fazekas, directrice générale de l’ÖRT.

Ildikó, quelle est la genèse de l’ÖRT ?

I.F. : L’ÖRT a été fondée par la profession en 1996, six ans après le changement politique, et à l’époque où la nouvelle réglementation – par exemple sur les médias et la publicité – a été préparée, discutée et approuvée par le Parlement. A cette époque, avec l’aide et la participation de l’EASA et de la WFA, nous avons organisé une conférence sur l’autorégulation de la publicité, qui a abouti à ce que le Préambule du “Advertising Act” contienne une phrase reconnaissant l’importance de l’autorégulation.

Nous organisons notre activité selon les Best Practice Recommendationsde l’EASA. Nous fournissons des conseils à nos membres et nous gérons aussi les plaintes. Nous publions des lignes directrices et offrons des ateliers et des formations à nos membres.

Nous sommes une petite structure avec quatre personnes qui travaillent pour l’ÖRT et un avocat indépendant qui intervient comme consultant extérieur.

Comment se passe la gestion des plaintes ?

I.F. : Nous traitons toutes les plaintes reçues, qu’il s’agisse de plaintes de consommateurs ou de plaintes de concurrents.

Il n’y a que quelques plaintes, environ une vingtaine par an et 2 à 3 plaintes de concurrents. Les principaux motifs des plaintes sont la publicité trompeuse et les problématiques autour de la représentation de la femme.

Le public hongrois est aussi très sensible sur les questions de protection des enfants.

Le Jury est composé de 7 personnes, dont 3 issues de la profession et 4 personnes indépendantes.

Les décisions sont fondées sur notre Code d’éthique de la publicité. Il est lui-même basé sur le Code ICC.

Le Code a été rédigé par un groupe de travail créé par les associations professionnelles de la publicité. Il a été approuvé et signé par 18 associations (agences, médias, et associations de différentes catégories de produits comme les cosmétiques, la bière et les spiritueux).

L’ÖRT est-il reconnu par les pouvoirs publics ?

I.F. : Oui, nous sommes reconnus. Par exemple, le GVh – l’autorité de la concurrence qui gère les pratiques commerciales trompeuses – juge que l’annonceur a travaillé avec “diligence professionnelle” quand il a demandé des conseils à l’ÖRT.

L’ÖRT est-il connu du grand public hongrois ?

I.F. : Nous avons beaucoup à faire dans ce domaine.

Nous sommes bien reconnus par les autorités, par les ONG et par la profession, mais nous devons encore faire beaucoup pour que le public soit mieux informé de notre travail.

Nous avons effectué une campagne numérique il y a deux ans : http://jatek.szulokszava.hu et une bonne campagne de relations publiques à ce sujet par la suite avec une bonne couverture médiatique.

http://www.ort.hu/

Retrouvez les autres organismes d’autorégulation de la publicité visités en Europe https://blog.arpp.org/author/ellenzevounou/

Prochaine escale…en Autriche, très prochainement… ! Restez connectés ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *