L’offre d’accompagnement des startups proposée par l’ARPP : tout ce que vous voulez savoir !

Suite à l’accompagnement de WeWork Labs, le nouveau programme d’accompagnement des espaces de co-working (cotravail) WeWork, nous avons voulu en savoir plus sur la nouvelle Offre dédiée aux startups (jeunes pousses) proposée par l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP).


Laura Montariol, Juriste-conseil à l’ARPP et Chargée de projet sur cette Offre, a bien voulu répondre à nos questions.

En quoi consiste cette Offre ?
L.M. – L’ARPP a développé une Offre dédiée aux startups dans le but de les accompagner dans leurs premières communications auprès du public.
L’objectif principal est en effet de leur faire découvrir les règles légales et éthiques dans la publicité et les différentes possibilités qui s’offrent à eux pour faire connaitre leurs produits ou leurs services.

Quel est le public visé par cette offre ?
L.M. – Les structures pouvant bénéficier de cette Offre sont bien évidemment les startups, mais également les incubateurs.
Qu’est-ce qu’un incubateur ? Il s’agit d’une structure accompagnant les créateurs d’entreprises dans leurs projets, en les conseillant ou en leur apportant une aide logistique par exemple.
Pour l’instant, l’ARPP a surtout été sollicitée par des incubateurs, qui disposent souvent de programmes d’accompagnement dans lesquels ils peuvent intégrer l’Offre, ou des écoles, qui accompagnent des étudiants entrepreneurs.
Tous les secteurs et types d’activités sont concernés par l’Offre. En effet, elle est adaptable à tous les projets et les contextes.

Comment se déroule cet accompagnement ?
L.M. – Clotilde Swinburne, Responsable Marketing et Développement de l’ARPP, peut prendre contact avec les startups ou les incubateurs.
S’ensuit dès lors une session de formation, sous forme de petit-déjeuner durant 2 heures, comprenant notamment une présentation des règles légales et éthiques, suivi d’un échange de questions-réponses.
Pour un accompagnement plus approfondi, l’ARPP peut organiser des sessions de speed meeting (réunion express) pour les startups issues d’incubateurs qui auraient besoin de plus de précisions. Il s’agira, dans ce cas, de plusieurs rendez-vous successifs proposés à plusieurs startups appartenant au même incubateur, comme de vrais speed dating (rencontre express) !
Enfin, pour encore plus de sécurité sur chacun des projets de communication, l’adhésion à l’ARPP reste une valeur sûre !

Quelle est la plus-value de l’ARPP pour une startup ?
L.M. – L’ARPP apporte toute son expertise sur les règles publicitaires diverses et variées, ainsi que sur tous les médias sur lesquels les startups seraient susceptibles de communiquer, y compris les réseaux sociaux ou le digital, en plus des supports « classiques » (comme la télé, la radio, la publicité extérieure, la presse, le cinéma).
Dans le cadre de cette Offre, l’ARPP fait office d’intervenant extérieur, elle a un rôle de « mentor » auprès des incubateurs.

Quels sont les questionnements et les problématiques les plus fréquents pour les startups ?
L.M. – De manière générale, cette Offre permet aux startups de découvrir l’ensemble des règles liées à la publicité.
Toutefois, certains domaines sont plus sujets à des problématiques récurrentes, comme les questions environnementales, les possibilités de communications en matière de produits cosmétiques ou encore l’image de la femme en publicité.
Également, les domaines des influenceurs et du RGPD font partie des questionnements quotidiens pour ce type de structures.

Les startups sont donc bien confrontées au mouvement émergent des influenceurs ?
L.M. – Les influenceurs constituent, pour les startups, un moyen plus facile d’accéder à la publicité que via les procédés classiques, notamment sur les réseaux sociaux.
En effet, les relations sont facilitées et souvent plus économiques, notamment de par la prise de contact ou l’envoi de produits en échange de contreparties.
D’où la nécessité de leur rappeler les règles de loyauté, de véracité et de transparence. Des principes de base qui n’apparaissent pas étonnants pour ces novices mais assez évidents, même s’ils ne connaissent pas toute l’étendue des règles.

Une adhésion à l’ARPP est-elle recommandée pour les startups ?
L.M. – Absolument ! Dans la mesure où celle-ci contribuera au bon accueil de leur produit par un public plus que jamais sensible à l’éthique. L’adhésion leur permettra de se faire accompagner de manière personnalisée sur leurs projets de campagne. Il leur est également possible de « tester » l’accompagnement en sollicitant l’ARPP de manière ponctuelle sur une problématique spécifique (tarification à l’acte).
Les incubateurs, accélérateurs, espaces de coworking… peuvent eux-mêmes souscrire aux services de l’ARPP en vue d’enrichir et valoriser leur offre à destination des startups qu’elles soutiennent.

Pour toute question concernant les services de l’ARPP (modalités, tarifs…), contactez Clotilde Swinburne (clotilde.swinburne@arpp.org).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *